headerheaderheaderheaderheaderheaderheaderheader
header
headerheaderheaderheaderheaderheaderheaderheaderheaderheaderheader
header
L'initiative Atari Coldfire.

Cela avait commencé en décembre 2008:

Après de nouvelles impulsions provenant de Suisse et d’Autriche, plusieurs développeurs se sont contactés en début décembre 2008. L'objectif était de recenser les compétences et combien d’enthousiastes étaient encore disponibles dans la communauté Atari. En fonction de cela, il serait décidé si le projet serait viable et méritait d’être poursuivi et sous quelles manières. Tout cela afin de relancer la machine autour d’un nouveau matériel.

Après une phase détaillée de l'évaluation, il s’est avéré que le projet était réalisable. A partir de ce moment, nous avons donc décidé de travailler sous l’appellation "Atari Coldfire Project (Reloaded)".

De nombreux développeurs reconnus nous ont apporté leur soutien sur les parties non techniques (conception du site, bureau rédactionnel, traductions dans d’autres langues…) rapidement rejoint par d’autres bénévoles.

Le FireBee, dont le nom a été choisi par la communauté parmi plus de 100 suggestions, s’est construit autour d’une équipe internationale de bénévoles à partir de 2009. Cela signifie que personne n’est rémunérée pour le développement du projet. Le Firebee se veut «Open Source», ce qui signifie que les schémas et les fichiers de construction sont librement disponibles.

picture
Schéma d’implantation des composants du Firebee.


Le circuit imprimé du Firebee a été construit par la célèbre société "Medusa Computer Systems" en Suisse, qui avait, auparavant, produit et distribué deux compatibles Atari.

Mais, avant tout, voici les données techniques, ce qui pourrait intéresser le plus grand nombre.
  • Processeur ColdFire, cadencé à 264 MHz.
  • FPGA puissant avec 128 MO RAM dédiée au graphisme et aux spécifiques. 512 KO de SRAM et 8 MO de mémoire flash (ROM) pour le système d'exploitation. Les mises à jour seront possibles et facilités par logiciel.
  • Système d’exploitation mono-tâche FireTOS (basé sur le Falcon-TOS 4.04) et l’open source EmuTOS intégrés directement en Flash-ROM.
  • 512 MO de SD-RAM de type DDR.
  • Connecteur moniteur DVI-I (VGA possible avec un adaptateur).
  • 5x USB 2.0 (4 en externe et 1 en interne).
  • Ethernet 10/100, un port série haut débit.
  • Port pour carte Compact Flash et SD.
  • Son: entrée ligne, sortie ligne, micro (mono).

Connecteurs compatibles Atari:
2 bus IDE TT / Falcon, lecteur de disquettes ST / TT, clavier Atari avec souris, port imprimante parallèle, série RS-232, MIDI in / out / thru.

Des ports supplémentaires comme le SCSI, l’ACSI, le ROM-Port et PS/2 souris et clavier sont prévus, mais pas complètement mis en œuvre pour le moment.

Pour une meilleure compréhension de tous les composants du Firebee, voici une description détaillée par Vincent Rivière:

Zoom dans le ColdFire , cet article montre tous les détails du processeur principal du Firebee.

Zoom dans le FPGA : Field Programmable Gate Array .

Zoom dans le PIC est le troisième article sur les composants du Firebee.

Zoom dans le FireBee cet article montre comment tout est réuni au sein du FireBee.

Dernières actualités
Réorganisation de la messagerie
2018-06-12:
Nous avons entièrement migré notre système de messagerie et tous les problèmes ...
En savoir plus...
Expédition et nouvelles commandes
2018-05-30:
A propos de la situation et de la disponibilité du matériel
En savoir plus...
FireBee est sur GitHub
2018-04-16:
Après de longs mois sans accès public à nos sources Firebee, nous avons finalement ...
En savoir plus...
Fils RSS | Conditions d'utilisation | Plan du site